Loc’Avantages – Loyer baissé, économies d’impôts augmentées

Un temps dénommé « Louer Abordable », et succédant au dispositif Cosse, Loc’Avantages est entré en vigueur le 28 février dernier. Mis en place jusqu’au 31 décembre 2024, il propose de faire bénéficier à un bailleur d’une baisse d’impôt d’autant plus importante que le loyer est bas.

L’engagement du bailleur

Pour ce faire, le bailleur doit signer avec l’Agence nationale de l’habitat (Anah) une convention qui l’engage pour 6 ans. Tout logement non meublé est concerné, neuf ou ancien, partout en France, quelle que soit l’année de leur construction. Il devra être loué en tant que résidence principale et ne pas supporter d’étiquette F ou G.  Les plafonds de ressources et de loyers appliqués sont identiques à ceux du dispositif Pinel. Le locataire ne peut être un membre de la famille du propriétaire.

 

Trois niveaux de réduction d’impôt

Si le montant de la location se situe 15% en dessous du prix de marché, la réduction d’impôt sur les revenus fonciers est de 20%. Elle est de 40% pour un prix 30% en dessous des prix constatés et de 65% pour un loyer inférieur de 45%. S’il choisit cette dernière option, le bailleur doit nécessairement passer par une agence immobilière sociale ou une association agréée par l’état. Mais, quelle que soit la solution choisie, s’adresser à l’une ou l’autre donne accès au propriétaire à une prime de 1 000 à 2 000 euros. Enfin, faire réaliser des travaux avant location permet de bénéficier des aides de l’Anah qui peuvent couvrir de 25% à 35% de leur montant.